Ma Photo

Appel

  • Nethique.info

Liberté d'expression

Derniers blogs mis à jour

« Toutes les caricatures ne se valent pas | Accueil | "Vous me payez combien ?" »

mercredi 22 février 2006

Commentaires

Samira

J'ai été surprise par le manque de tact de certains professeurs...Nous sommes en cours de littérature et le professeur qui avait employé le mot "iconoclaste" plusieurs fois, nous demande si l'on a des questions. Un élève lui demande donc la signification de ce mot. Et là, elle le regarde et lui dit: VOUS ne savez pas ce que veut dire le mot iconoclaste? comme pour mettre l'accent sur l'impertinence de sa question? Gené, l'élève baisse sa tête. Elle finit par lui donner une définition tout en manifestant, sans doute, malgré elle, un léger mépris...

Le lendemain, je vais à mon cours d'allemand. Le professeur nous demande si l'on connait le tableau "la Goulue" de Tolouse Lautrec. Personellement, je connaissais ce peintre, célèbre pour ses peintures du Moulin Rouge mais j'ignorais l'existence du tableau intitulé "la Goulue". Face au silence des élèves et à un timide "non" collectif, elle nous dit: "Incroyable, il y a dans cette classe un déficit culturel affligeant"...Faut tout de même relativiser, il ne s'agissait pas d'un tableau archicélèbre au même titre par exemple que "Le déjeuner sur l'herbe" de Manet...Bref, là n'était pas la question.

En effet, inutile de vous dire à quel point j'étais particulièrement choquée par ce genre d'attitude. C'est pour moi antipédagogique. On peut evidemment dire qu'il serait bien de jeter un coup d' oeil sur ses autres oeuvres si on ne connait pas le tableau en question. Mais il y avait quelque chose de condescendant dans le ton employé par ces deux professeurs.

J'ai fini par me demander: qu'est -ce que signifie "être cultivé" ? Souvent, on a une certaine fascination pour celui qui l'est. Mais justement, cette obssession ne serait-elle pas la cause d'une ceraine fracture "sociale" entre les individus. On méprise celui qui n'a pas de culture et on admire celui qui en a . En somme, on essaye de quantifier les connaissances "générales" de l'autre comme s'il s'agissait d'un Absolu. Je ne sais pas si je suis claire...

Philippe.

Tu es claire, Samira. En jugeant les élèves, c'est, de fait, le milieu qui est jugé, une "culture" (des connaissances du milieu) qui est portée aux nues contre une autre.... Parce que, je suppose, un élève aurait pu citer un groupe de musique et dire aux profs "ah, vous ne connaissez pas vous?" Il ne s'agit pas de tout relativiser mais partir de ce qui est su ou non, sans juger...


La Goulue: http://www.picturalissime.com/lautrec_la_goulue.htm
Le déjeuner sur l'herbe: http://art.mygalerie.com/les%20maitres/man3.html
L'iconoclasme: http://fr.wikipedia.org/wiki/Iconoclasme
Le Moulin Rouge: http://www.moulinrouge.fr/html_fr/historic_sommaire.htm

Steph

@Philippe:
Merci pour les liens. Dois-je l'avouer ? Mais moi non plus, je ne connaissais pas la Goulue ?! Comme quoi, même parmi les enseignants, il y a "un déficit culturel affligeant". Cela dit, les mêmes personnes qui s'enorgueillissent de leur culture artistique auprès de leurs élèves (ce qui est somme toute assez facile) sont les mêmes dont la culture scientifique avoisinne le néant. Pourquoi réduire ainsi la culture à un domaine spécifique de l'activité humaine ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.